AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une audience avec le comte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une audience avec le comte...   Mar 29 Avr - 17:04

Feyfther avait recu une invitation qui n'en
était pas une... Ces actions et sa nomination au poste de Maitre de
l'Étiquette avait suscité un intéret chez le comte qui lui avait
discretement fait parvenir une invitation.

C'est donc avec une certaine crainte qu'il c'était présenté devant les portes du manoir de son Éminence le comte d'Artinax....

Un
serviteur l'accueilla et le fit patienté.... apres une interminable
attente durant laquelle le comte eu tout le loisir d'étudier son futur
interlocuteur, un serviteur annonça que son Éminence était maintenant
disposé a le rencontrer.

Feyfther se galvanisa d'une prière
mental à la déesse et se leva. C'était une chose de faire le brave
devant le comte en Élysée, c'était autre chose de pénétrer la tanière
d'un prédateur de beaucoup supérieur a lui...

Feyfther marcha
lentement, mais avec résolution, lorsque son pieds marqua pour la
premiere la différence entre le marbre du corridor et le tapis riche de
la salle d'audience, Feyfther senti sa gorge se serrer... Le comte
assis, patient l'observait avec une froideur qui rappellait a Feyfther
sa très brève rencontre avec le Prince de Londre...

Votre Éminence est trop bonne de me recevoir en sa demeure, je vous pris d'accepter mes salutations les plus cordial...

Feyfther mis un genou a terre et baissa la tête en signe évident de soumission
Revenir en haut Aller en bas
Eric Laflamme

avatar

Nombre de messages : 591
Age : 34
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mar 29 Avr - 18:40

Le Compte salua son sujet d'un simple hochement de tête.

Seigneur Belurnsul MacEwen,
Vous me voyez flatté que vous ayez acceptée mon invitation si proptement.


Le visage et la voix du compte ne laissait place à aucun sentiment qui aurait pu laisser voir à Feyther comment se portait le compte.

Votre nom commence à circuler sur mes terres, et bien entendu dans cet élysé régie par la Vicomptesse, dame Moéra. En premier lieu, comme maître de l'étiquette et aussi comme un homme qui a offert ses terres, en tant que seigneurs respecté par sa famille, afin de conserver ce titre. Bien entendu, vous êtes tombé dasn les bonnes grâces de la dame Moéra et si je ne m'abuse, êtes aussi son protecteur. Voilà qui est un ntéressant pédigre.

La main du compte se posa délicatement sur une enveloppe de cuire aux armoiries de la famille du vampire à genoux devant lui, puis dasn un geste non-chalant la fit parvenir jusqu'aux abords de son bureau.

Vous voyez Seigneur Belurnsul MacEwen, j'ai pour devoir de rencontrer toutes personnes qui pourrait avoir un quelconque pouvoir sur mes terres, afin de savoir à qui j'ai à faire. Voilà qui était la raison officielle, si l'on puis dire, de votre convocation. Cependant, c'est pour cette lettre que je vous ai invité. Je me suis gardé de la lire, ayant préssenti une légère inquitude lorsque celle-ci fut placée entre mes mains. Bien que je concède que la plume peut être plus que rafinée et répendre la vérité de son encre versée; j'eu préféré entendre votre personne en témoigner... bien entendu, si vous n'y voyez aucun inconvénient.

Dans l'âtre de la cheminée dansait un feu faible mais toujours en vie; les reflets de sa lumière dansaient sur les nombreuses bibliothèques et objets anciens entreposés sur les meubles. À la droite de l'imposant bureau du compte, un chien massif au pellage grisâtre, au visage plissé tout comme son corps était couché; malgré la tête au sol, ses yeux fixaient l'invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mar 29 Avr - 19:05

Feyfther ne releva pas la tete. La tension monta d'un cran lorsque le sujet de cette lettre qu'il avait presque regretté d'avoir envoyé fut aborder...

Feyfther pris un respire aussi inutile qu'humain avant de prendre la parole.

Votre éminence est sage, il me fera plaisir de vous exprimer de vive vois les inquiétudes que ma plume avait tenter d'exprimer.

Tout d'abord il s'agissait de remarque sur une situation que je sentais a cet epoque inquiétante. Comme vous le savez, la mere de Moera fut lachement assassiné et Moera pieuté. Cette assassinat et cette acte d'intimidation portant les couleurs de la cours d'Avalon ont fragiliser la position de pouvoir de votre représentante. Si nous ajoutons a cela l'absence prolongé de sa fille et de sa mere avant le dit evenement, nous avons ici une femme extraordinaire mais surtaxé. J'avais le sentiment a cet époque que plusieurs officier apportait peu pour aider la Vicomtesse dans son role de triumvirat. Une rumeur sinistre courait meme que certain officier la calomniait et les actes de defiance etait meme parfois si evident que des membres de l'élysé commencait a douter de la puissance de votre représentante.

Heureusement votre éminence a deja corriger la donne en envoyant son chancelier clarifier les chose.


Feyfther avait plusieurs choses a dire, il n'avait guère apprécier certain commentaire de ces confrère, mais ces sentiment ne devait pas trahir sa véritable mission.

J'aimerais exclure de mes inquiétude deux officiers en particulier. Maitre Germanus tiens son élysé avec une droiture et une franchise qui vous rends honneurs dans votre choix. Il est selon moi le plus étincellant officier de cette assemblé. Le second, Maitre Crazy Bear, a eu ces moments de conflit avec Moera, il a parfois douter et je le suspecte de toujours douter, mais il est eglament droit et fier. Si parfois il a grogner en direction de la premiere dame de votre comté, je n'ai jamais douter de sa loyauté et de sa droiture.

Feyfther allait s'emporter dans sa tirade, ils n'avaient pas que de bon sentiment pour le Shaman. Cet hesitation ne manqua pas au comte...

Pour ce qui est de mon pédigré, il est vrai que j'ai transmis mon fief a ma fille, Kameron, afin de conserver le titre de Maitre de l'Étiquette et il est également exacte que je suis le protecteur personnel de Moera... je veux dire de son excellence la Vicomtesse.

Le ton famillier employé lorsqu'il parla de Moéra en révéla plus qu'il le voulu, le comte su immédiatement l'importance que cette femme avait au yeux de l'écossait.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Laflamme

avatar

Nombre de messages : 591
Age : 34
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mer 30 Avr - 16:48

Le compte qui continuait à étudier son interlocuteur ne fit mine de lire le langage non verbal de son invité. Alors que Feyfther terminait ses mots, il se leva calmement, puis pris en main l'enveloppe de cuir qu'il entrouvrit, révélant une enveloppe encore scéllée, tel qu'il l'avait mentionné. Il redéposa la sacoche puis se dirigea vers l'âtre de la cheminée, lettre en main.

Feyfther ne put qu'entendre le feu s'animer quelque peu, puis reprendre son crépitement léger; le feu avait détruit cette lettre qui jamais ne fût lue. Mais quelle raison le Compte aurait-il eu de faire disparaître cette lettre. Cette pensée ne manqua pas d'effleurer l'esprit du jeune vampire.


Je vous remercie pour cette franchise qui vous honnore, Seigneur Belurnsul MacEwen. Mais laissez moi vois poser une dernière question en rapport à cette lettre... ensuite, nous l'oublierons, voulez-vous?

La dite Dame Moéra, était-elle au courrant de cette missive; car sachez que cette dernière m'a demandé le plus poliment du monde d'attendre le plus longtemps possible de ne pa me mêler de ces facheux vents et rumeurs, la laissant par elle même rêgler la situation à sa manière.


le compte faisait toujours face à l'imposante arche qui servait de foyé; surplombée par une magnifique peinture de la grande citée que fut jadis celle de Rome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mer 30 Avr - 17:00

Feyfther se senti mal a l'aise, il avait effectivement trahis sa maitresse de par cette lettre audacieuse... il soupira a nouveau, un geste tres humain qui ne manqua pas a l'attention du comte.

C'est sans le consentement de son excellence que je vous ai fait parvenir cette lettre et si il devait y avoir des représaille a la suite de mon geste, je devrais y faire face seul. La mère du Triumvirat aime tout c'est enfant et sa patience est divine. Elle pardonne et chatie mais surtout elle pardonne.

Son role au sein du triumvirat n'a jamais été d'être dur envers ses enfants et je suspecte que les mauvaise langues de ses officiers avec qui elle avait bati une relation de confiance depuis bientot 60 lui ont causer un immense chagrin.

Feyfther repensa a ses mots et realisa a quelle point cela avait du etre difficile pour sa maitresse de se faire ainsi poignarder par ceux qu elle considerait ces allié et amis. Une rage monta dans l'atre de son coeur, embrasant la passion du jeune brujah...

Revenir en haut Aller en bas
Eric Laflamme

avatar

Nombre de messages : 591
Age : 34
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mer 30 Avr - 18:22

Toujours aussi détaché, le compte répondit a Feyfther alors qu'il se redirigeait vers l'imposant fauteuil où il siègait quelques instant auparavant.

Relevez vous, je vous prie. Que de vouloir protèger un homme ou une femme importante ne devrait-il pas être autrement que gratifié? Mais comme je vous l'ai fait comprendre, nous oublierons cet incident.

Le compte avait repris sa place à son bureau alors qu'il refermait la sacoche de cuir pour la pousser vers le coin suppérieur de sa table.

Vous sachant ici, j'ose imaginer que celle-ci est en plus que bonne mains et en sécurité? En tant que son protecteur et homme de confiance, j'imagine que vous pourrez m'éclairer sur ce mystérieux assassin. Les recherches pour faire rouler la tête de ce meurtrier auraient-elles déja porté fruits pour que je n'en eusse entendu plus parler? À moin qu'il n'y eut pire pour sa sécurité et que j'en fut tenu hors de mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Mer 30 Avr - 18:53

Feyfther se releva, mais sembla visiblement mal a l'aise... Cet incident facheux etait pour lui une tache a son honneur, une faille qu'il ne se pardonnerais pas...

Votre éminence, lors de cette funeste soirée, Lady Moera ma demander d'aller quérir un objet de culte qu'elle avait oublier dans la serre. A ma sorti du manoire, j'ai remarquer un étrange silence, comme si les bruits de la nuit avait été noyer dans le sang. Je retournai immédiatement a la hate dans le manoir. Je ne mis pas très longtemps a retrouver lady Moera, pieuté devant les reste ensanglanté de sa mere.

J'ai fait des recherches, mais j ai surtout demander au seigneur de guerre d'enqueter, apres tout de tel menace sont d'avantage de son ressort que du miens, bien que j'aie chercher... sans succès. Lors de cette soirée, Sir Commodore a lancer de petit commentaire qui laissait entendre qu'il en savait quelque choses, mais nous n'avons rien pour le lier a cette affaire. Niamh aussi a sembler en savoir quelque chose et sauf votre respect, je crois que de chasser l'un ou l'autre aurait transmis un message clair, mais votre sagesse nous a épargner cette erreur.

Feyfther semblais travailler par un autre probleme... Il finit par lacher le morceau, il se sentait un peu plus en confiance devant le comte... il ne sut pas dire pourquoi mais quelque chose chez cet homme lui inspirait soudainement confiance...

D'autre problème sont survenu et menace l'élysé. Madrawd semble au coeur de probleme important avec le monde des morts. Cet homme est mystérieux et obscure. Il a masquer son identiter de Lasombra, pourtant un haut clan respectable d'espagne a ce que l'on en dit, a la faveur du clan de la rose. Il utilise aussi d'étrange magie et venere Loki, un dieux pourtant perçu partout comme vile, source de mort et du Ragnarok.

Feyfther sortie quelque feuille de parchemin... il hesita puis les tendis au comte.

J'ai surpris un rite alors qu'il ignorait ma présence, tout les érudit du comté ont été incapable de me révélé quoique ce soit sur ces étrange symbole. Même le Shaman semble ne rien y comprendre.

Votre Éminence, je dois admettre que tout ceci me perturbe. Madrawd a toujours agi en ami et j'aimerais au nom de cette amitié clarifier ceci pour enfin lever les soupçon dans mon esprit.

Feyfther du se taire, a la surprise du comte, le jeune vampire passa bien pres de bailler instinctivement. Le comte d'Artinax avait déjà entendu parler de brujah prométéan qui adoptais des agissement mortel, mais il avait rarement vu ce genre de comportement poussez a l'extreme.

Je vous demande pardon votre Éminence, depuis l'attaque sur dame Moera, je veille ces jours en essayant chaque jour de repousser les limites de mon sommeil, j'ai bien peur que cela commence a laisser ses traces sur mon corps immortel.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Laflamme

avatar

Nombre de messages : 591
Age : 34
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Ven 9 Mai - 14:42

Le compte pris les papiers, puis d'un air détaché passa en revue chacun de ces papiers. Feyfther pu remarquer une légère surprise lorsque le regard du compte croisa le premier symbole, mais sans plus. Puis, il passa plus rapidement les suivants jusqu'à déposer sur son bureau les documents.

Quelques instants passèrent, alors que le compte observait de nouveau son invité qui venait de lui amener cet intéressante découverte.


Belle plume... cependant, j'ose à croire que vous n'auriez pas réellement amené ces éléments à ma personne en étant au courant de ce qu'ils représentaient. Si je puis vous offrir un conseil, oubliez ces symbole. Si votre connaissance de la caligraphie vous a enseigné l'art de l'encre; n'oubliez jamais de ne point en user lorsque la connaissance du maniment et sa signification vous est inconnue. En certains cas, elle pourrait vous être fatale.

Cet individu réside toujours sur mes terres, n'est ce pas? Ce Lassombra...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   Ven 9 Mai - 16:56

Feyfther legerement mal a l'aise face a la reaction du comte hesita... lui mentir n'etait pas une question... mais il eu envie de le faire.. puis se ravisa, les paroles sage de sa sire sur le point d'etre executer par le sheriff de londre lui revinrent a l'esprit...

Chaque vampire trace devant lui un chemin qu'il a choisi. Meme devant la mort, un vampire peu choisir de mourir ou de pervertir ses ideaux.

Madrawd n'est pas l'innocente victime de de cet histoire et si ces rune sont une menace, c'est qu'il a choisi d'être une menace pour Silver-Valley.

Je connais le lieu ou il reside et dort puisqu'il me demande de l'y enfermer a chaque semaine. Il se cache dans une caverne a 200 pas du crique de l'achigan. Il me dit qu'il y dort avec ces femmes et qu'il protege l'endroit contre les esprit malin.

Feyfther sembla hésiter, sa loyauté envers le comte, en passant par la Vicomtesse lui couterais une once de sa précieuse compassion....Son esprit philosophe ne voulais pas vraiment laisser ses sentiment entacher ce qu'il devait dire... Madrawd était un ami, et si ses symbole etait comme Feyfther le suspectais une des sources du mal qui a ramper vers Silver Valley depuis que Madrawd s'y est établi, si c'est rune marquais une possible menace pour sa Vicomtesse.... ou son clan...

J'oublierai ses runes, mais je dois vous dire qu'une copie de ces dessins sont entre les mains du shaman, du seigneur de guerre, de son excellence et de ma fille qui est une occultise chevronner.

Puis-je vous demander une autre question et possiblement avoir l'audace de vous demander une faveur...

Des menace spirituelle plane de plus en plus sur Silver-Valley, le Shaman est disparu depuis peu... je voudrais approfondir se savoir spirituel. Je possède de bonne base mais j'aimerais developper cet aspect pour en proteger mes proches et evidemment la Vicomtesse.

Je n'aurais pas le culot de vous demander de m'enseigner, mais peu etre connaissez vous des gens sur votre vaste territoire a qui je pourrais m'adresser.

(OOC si j'ai la chance devenir plus spirituel et faire des rites cool pour amuser le monde et m'amuser, ca serait une direction que jaimerais prendre. Sinon, bah c est pas grave, j ai plein d autre projet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une audience avec le comte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une audience avec le comte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Cyberpunk :: Parias :: Archive du forum :: Archive de Mist :: Section privé :: Les audiences du Comte d'Artinax-
Sauter vers: