AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [[Synopsis: Wastelands 2.8]]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Reha (Storyteller)
Storyteller
avatar

Nombre de messages : 3601
Age : 36
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: [[Synopsis: Wastelands 2.8]]   Lun 28 Fév - 20:47

[[Prochaine partie]]: 18 Mars
PS: Oui, comme vous avez remarqué, nous sautons un jeu. Il nous faut du temps pour vous préparer un nouveau setting et pour faire des nouveaux personnages.

[[Action / Downtime]]
Avant de quitter Watertown vers la «Déesse de minuit», vous avez tous eux sans exception, une heure pour faire ce que vous voulez dans votre ancienne cité. Choisissez bien, c'est juste une heure...

[[Synopsis]]
Vos derniers souvenirs de Watertown remontaient à plus d'une quarantaine de jours. Les raiders de Bobby-Joe avaient infesté votre cité et la plupart des habitants avaient péris par le feu ou en buvant l'eau empoisonnée de la rivière Noire. Une maigre résistance avait été organisé à la barricade no#7 et une soixantaine d'individus avaient survécu, dont principalement tous les mercenaires qui étaient revenu de Jacksontown. N'ayant pas les forces nécessaire pour confronter les raiders de Bobby-Joe, les survivants décidèrent de faire sauter leur propre cité dans un dernier acte de défiance. À l’insu de Bobby-Joe et de ces soldats, les habitants de Watertown disposèrent plusieurs bombes aux endroits clef de leur cité.

De passage à Watertown pour faire du commerce, le capitaine de la «Déesse de minuit» offrit aux survivant de quitter à bord d'un grand navire de pêche vers une destination plus hospitalière. Discrètement, les habitants récupérèrent une partie de leurs biens et quittèrent la cité en direction du bateau de pêcheur. À mi-chemin, d'une simple pression sur un détonateur, la cité fut balayé par une explosion titanesque. Les raiders de Bobby-Joe et et la plupart des bâtiments de la cité furent réduit en cendre, tandis qu'un grand nuage blanc de poussière recouvrit le ciel des Wastelands.

Depuis maintenant quarante-cinq jours une odeur pestilentielle de poisson remplit vos narine. Plusieurs souffre de nausées et si ce n'aurait été de Jack, vous auriez probablement tous péris par la faim ou la soif. L'ambiance glaciale de Watertown s'était estompé vers un climat plus sec et désertique. L'air était maintenant beaucoup plus chaud et le soleil plombait sur la structure métallique du navire. La «Déesse de minuit» suivait un itinéraire fixe afin d'éviter certains secteur irradiés très dangereux. Le bateau longeait paresseusement le lac Ontario et filait vers l'embouchure du lac Erie à l'ouest. Une fois sur le lac Erie, le capitaine annonça à tous les survivant qu'ils accosteraient bientôt et que le voyage prenait fin car la «Déesse de minuit» allait manquer de carburant. Sur le bord d'une rive asséché et craquelé, une grande passerelle fut déployé afin de permettre à tous les passager de quitter l'embarcation. Celui qu'on surnommait le «Maire» entreprit un premier pas sur la passerelle suivit à la queue d'une file de d'individus surchargés d'équipement comme des mules. Sous le poids du premier pied qui foula le sol craquelé, un petit nuage de poussière se souleva au fur et à mesure que la soixantaine d'individus marchait à l'aveuglette vers un endroit ou s'installer. Le capitaine salua les survivants et leur souhaita bonne chance.

N'ayant comme seul guide qu'une vieille carte des État-Unis, le groupe de nomade se dirigea vers le sud, à pied et suivit d'une caravane attaché à quelques chevaux. Au bout de quelques heure de marche, une pancarte se dessina à l'horizon;


Kofax s'avança devant la pancarte de signalisation et pouffa de rire comme rarement il avait eu l'occasion de le faire dernièrement. Bud qui le suivait de quelque pas observa à l'horizon et pointa du doigt dans une direction. Le «Maréchale» Goldberg dégaina son immense fusil de tireur d'élite et observa dans sa lunette d'approche vers la direction que Bud pointait.

«Je ne voudrais pas être trop optimiste, mais je crois apercevoir par la bas un vieux bâtiment rouillé. Avec ce soleil qui m'aveugle, je ne peut pas en dire plus, il faudra s'approcher...»

Le Maire esquissa un léger sourire et répondit à basse voix;

«Allons-y... maintenant que nous avons tout perdu, nous avons tout à gagner...»

Poker observa la carte en riant...

«Hey Bud... j'crois qu'on est en Ohio... c'est à côté du Texas ça hein?...»

En rang, les survivants continuèrent leur chemin en direction d'un nouvel endroit pour s'installer... du moins, pour au moins une nuit.

_________________
"Si les flammes de la passion pour ce jeu conssume aussi votre entourage, diminuez l'intensité... ce n'est qu'un jeu après tout!."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.votremedia.com/darkages
 
[[Synopsis: Wastelands 2.8]]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Synopsis
» Pretty Little Liars [Drame]
» Towa no Quon
» The Lady
» Tibetan Dog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Cyberpunk :: Parias :: Archive du forum :: Archive de Wastelands :: Hors-jeu-
Sauter vers: